L’origine de la rivalité entre Alsaciens et Lorrains

Comme le dit Roger Siffer, directeur du cabaret de la Choucrouterie, « C’est une vieille tradition alsacienne que de se moquer de son voisin lorrain ». Mais qu’est ce qui explique réellement cette querelle, cette petite rivalité entre deux régions voisines ? Les historiens s’accordent à dire que deux principaux traumatismes historiques sont à l’origine de la rivalité qu’entretiennent encore aujourd’hui Alsaciens et Lorrains, mais cette rivalité s’explique aussi par l’économie !

Les raisons historiques de la rivalité entre Alsaciens et Lorrains

En effet, cette vieille querelle pourrait trouver ses origines au XVIe siècle, lors de la guerre des paysans. Comme l’explique l’historien Bernard Vogler, professeur émérite de l’université de Strasbourg : « Pour mettre fin à la révolte des paysans protestants, le duc de Lorraine, en grand champion du catholicisme, a envoyé ses troupes. Il a massacré 30 000 Alsaciens, soit 10% de la population estimée de l’époque ». Après cet épisode, le Lorrain est perçu en Alsace comme celui à qui il ne faut pas faire confiance, un traite.

Plusieurs siècles plus tard, pendant l’annexion allemande de l’Alsace et du département lorrain de la Moselle (entre 1871 et 1918) « les Allemands avaient tendance à octroyer les meilleurs postes aux protestants, qui étaient plus nombreux côté alsacien que côté mosellan. Les Mosellans se sont alors sentis considérés comme des citoyens de seconde zone », explique Bernard Vogler. Ces faits historique étaient longtemps, racontés et ressassés de génération en génération de part et d’autre du massif des Vosges.

L’économie est aussi un facteur de cette rivalité régionale

Par la suite, l’Alsace et la Lorrains se sont développées de manière distincte. Aujourd’hui encore, elles n’ont pas le même passé industriel. La Lorraine est marquée par la sidérurgie, le textile, l’extraction houillère, cependant les différentes crises et la concurrence internationale dans ces domaines ont conduit ces industries à fermer leurs portes l’une après les autres. L’Alsace quant à elle s’est davantage tournée vers le secteur tertiaire et notamment les échanges commerciaux avec ses voisins européens et s’en sort bien mieux. Ces faits économiques ont conduit les Lorrains à émigrer plus souvent vers l’Alsace pour trouver du travail que l’inverse et ainsi tout cela à bien évidement engendré des clichés de la part des Alsaciens, vis à vis des Lorrains, mais aussi des concurrences régionales. On peut se rappeler ô combien « le mariage » entre l’Alsace et la Lorraine au sein du Grand Est fut contesté. D’ailleurs, la fusion des trois régions (Alsace, Lorraine et Champagne-Ardenne) a suscité le plus grand nombre de mécontents en Alsace 80 %, contre 59% en Lorraine.

Aujourd’hui, mise à part les incidents qui éclatent de temps à autre entre supporters de foot messins et strasbourgeois, l’humour a heureusement pris le pas sur les vieilles querelles. Mais les clichés survivent à travers des plaisanteries et des blagues potaches, la preuve jouer sur ces clichés fait toujours autant rire ! D’ailleurs, avez-vous une bonne blague à partager ? 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *