Les Quetsches d’Alsace sont-elles des prunes ?

Salü bisàmme (bonjour à tous) ! Fin du mois d’août, commence la saison de la récolte des quetsches d’Alsace. Ses délicieux fruits d’une couleur violacée presque bleue se dégustent nature, en confiture, ou encore en tarte. On peut également confectionner du « schnaps » (eaux de vie) à partir des quetsches.  Mais pourquoi parle-t-on de quetsches d’Alsace et non de prunes ?

La quetsche est le fruit de l’une des variétés du prunier de damas originaire de Syrie.  Les quetschiers apprécient le sol et le climat alsacien. Le mot quetsche provient de l’alsacien, qui est lui même adapté du mot allemand « Zwetsche », provenant du grec « damaskêon » qui signifie prune de Damas. Il s’agit donc bien d’une prune.

Une demande d’AOC (appellation d’origine contrôlée) pour la quetsche d’Alsace a été rejeté par l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO). En effet, la quetsche d’Alsace est une variété qui peut être cultivée ailleurs en France comme par exemple en Lorraine. De plus la variété « Quetsche d’Alsace » est inscrite au Catalogue Officiel des espèces et variétés de plantes cultivées en France, ce qui conduit à une présomption de l’indisponibilité de la dénomination. Il y a donc peu de chance que la quetsche d’Alsace soit un jour une AOC, mais cela n’empêche pas de continuer à parler de quetsche d’Alsace.

Maintenant vous en savez un peu plus sur cette fameuse prune nommée « Quetsche d’Alsace ». Si vous avez l’envie de goûter à une délicieuse tarte à la quetsche, essayez donc la recette du célèbre pâtissier alsacien Christophe Felder. Pour retrouvez la recette cliquez ici.

Vous avez aimé cet article ? Partagez le lien avec vos ami(e)s !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *